CHAMANISME ET CHAMANES

Le mot « chamanisme » dérive du mot « chaman »/« chamane » (fém. « chamanka ») ou « saman » d’origine toungouse (tungus - Sibérie). Les chamanes sont les hommes-médecine ou guérisseurs des sociétés traditionnelles. Ce sont eux qui maintiennent l’équilibre spirituel et social de leur communauté. Selon l'anthropologue Michael Harner, qui a étudié les cultures chamaniques du monde durant des décennies, les chamanes se définissent selon certains points qui les différencient des praticiens d'autres traditions spirituelles ou religieuses :

---- Généralement, les chamanes ont un contact direct avec des esprits.
---- Ils ont un contrôle strict sur un ou plusieurs esprits. Ces esprits ne contrôlent pas et n'usurpent pas la conscience du chamane sans sa permission.
---- Les chamanes contrôlent un état modifié de conscience
(le chamane détermine quand entrer et quand sortir de l'état modifié de conscience).
---- Ils se préoccupent du monde « matériel » normal plutôt que d'atteindre un état d'illumination.
---- Ils possèdent la capacité de faire voyager leurs âmes
(voyage chamanique).

LE VOYAGE CHAMANIQUE - UNE PRATIQUE ANCESTRALE

Le fondement de la pratique de tous les chamanes du monde est le voyage spirituel de l'âme dans l'autre monde, autrement dit, le voyage chamanique. Par l'intermédiaire du voyage chamanique, les chamanes entrent en contact avec des êtres spirituels - les chamans les appellent « esprits » ou « alliés » -, qui leur apparaissent souvent sous la forme d'animaux (animaux de pouvoir) et d'ancêtres personnels ou mythologiques (guides spirituels). Ces alliés de l'autre monde transmettent au chamane l'énergie et la connaissance qui lui permettent d'effectuer un travail de guérison et d'équilibrage pour soi-même, pour d'autres et pour le monde. 

Certains anthropologues pensent que le chamanisme est aussi vieux que l’humanité : il s’agirait du plus ancien corpus de pratiques rituelles dans lequel le chamane accède, par diverses techniques, à la réalité non ordinaire, appelée également le monde des esprits, le monde invisible, etc.

CHAMANISME ET MONDE MODERNE

Toutes les sociétés humaines ont été, à un moment ou à un autre de leur histoire, des sociétés chamaniques. Le chamanisme n’est donc pas un phénomène local limité dans le temps : il est présent partout sur Terre et est extrêmement ancien. Avant l’apparition de l’écriture, des religions monothéistes et de la science moderne, les chamanes étaient les gardiens du savoir et du sacré. Ils personnifiaient le lien intime qui lie l’homme à la nature et s’occupaient de maintenir le subtil équilibre permettant la survie des sociétés archaïques dans leur environnement. 

Au 20e siècle, la disparition accélérée des sociétés chamaniques traditionnelles et la nécessité de sauvegarder des pratiques en danger d’extinction a amorcé un retour de la pratique chamanique en Occident. C’est un retour aux sources, une réappropriation d’une partie de notre patrimoine culturel qui a survécu à des siècles de répression.