PRÉSENTATION DE LA FSS - THE FOUNDATION FOR SHAMANIC STUDIES

La FSS est une organisation éducative à but non lucratif qui comporte trois Facultés : une Faculté américaine (FSS-USA), une Faculté européenne (FSS-Europe) et une Faculté asiatique (FSS-Asia). Elle a été fondée par l’anthropologue Michael Harner dans le but d’étudier, d’enseigner et de préserver le chamanisme. Michael Harner est mondialement reconnu pour son travail de pionnier dans les domaines de l’anthropologie et du chamanisme. Ses livres et publications scientifiques sont des classiques.

Pour plus d'informations sur les activités de la FSS, vous pouvez vous rendre sur la page de la Newsletter.

Vous pouvez également télécharger un dépliant de présentation.

MICHAEL HARNER - UN PIONNIER DE L'ÉTUDE ET DE LA PRATIQUE DU CHAMANISME

Né en 1929 aux États-Unis, Michael Harner a enseigné l'anthropologie à l'université de Californie, Berkeley, ainsi qu'à Columbia, à Yale et à la Graduate Faculty de la New School for Social Research.Il co-dirigea également la chaire d'anthropologie de la New York Academy of Sciences.

Parmi ses publications, son livre La Voie du chamane, publié en 1980 aux USA sous le titre La Voie du chamane The Way of the Shaman, est considéré comme étant l'ouvrage qui a réintroduit le chamanisme en Occident, tout en rendant visibles des pratiques en voie dedisparition dans les cultures traditionnelles.

Dès la fin des années 1950, il a étudié et pratiqué le chamanisme chez des peuples autochtones du monde entier et a découvert que les techniques utilisées partout sur Terre ont la même racine. Cela l’a amené à créer le Core Shamanism [chamanisme essentiel/fondamental ou core-chamanisme] qui incorpore les techniques de différentes traditions chamaniques afin de les rendre utilisables et accessibles aux habitants de la civilisation moderne. 

Les techniques du core-chamanisme sont enseignées par des enseignants agréés de la FSS. Dans les pays francophones d'Europe (France, Suisse, Belgique), ce sont Ulla Straessle, Alexandra Viverge, Omar Osman et Laurent Huguelit qui donnent les cours et séminaires officiels de la FSS.

En 2003, le California Institute of Integral Studies a décerné un doctorat honoraire en études chamaniques à Michael Harner.

En 2005, dans le livre Higher Wisdom, qui regroupe les témoignages de plusieurs acteurs clé du renouveau spirituel qui a débuté dans les années 1960, Roger Walsh,professeur de psychiatrie, philosophie et anthropologie à l’université de Californie, et Charles S. Grob, directeur de recherche Michael Harner et professeur à la UCLA School of Medicine, résument ainsi la carrière de Michael Harner :

« Sa manière de combiner l’approche anthropologique, l’expertise académique, les études du chamanisme dans de multiples cultures, et sa propre formation chamanique, a produit une profondeur et une étendue d’expertise et d’influence rares, peut-être uniques. »

En 2009, la prestigieuse American Anthropological Association organisa deux séminaires sur le chamanisme en son honneur. La même année, il reçut le Pioneer in Integrative Medicine Award de l'Institute of Health and Healing de San Francisco, où il fut acclamé comme étant l'une des autorités mondiales en matière de chamanisme et de techniques traditionnelles de soins.

Fin 2012, le journal Anthropology of Consciousness de l'American Anthropological Association, a publié un article en son honneur mettant en exergue l'importance fondamentale de son travail de pionnier et et des activités de la FSS.

PROGRAMMES DE RECHERCHE ET DE PRÉSERVATION

La FSS a mis au point divers programmes de recherche et de préservation des cultures chamaniques :

-- Living Treasures of Shamanism [Les trésors vivants du chamanisme] : ce programme vient en aide à certains des derniers chamanes traditionnels de peuplades peu connues. Ces chamanes sont les derniers survivants de traditions en voie d'extinction.

La FSS soutien notamment :

  • Un chamane Daur, Sichingua, de Mongolie-Intérieure, Chine.
  • Deux des derniers chamanes tibétains : Pau Karma Wangchuk (décédé en 2008), et Pau Pasang Rhichoe (décédé en 2012).
  • Le dernier chamane tibétain dans un camp de réfugiés du Népal, Pau Nyima Dhondup...
  • L'un des derniers chamanes-jaguars, Mandu da Silva, du peuple Baniwa, sur la rivière Aiary River, au nord-ouest de l'Amazonie.
  • Un chamane Yaminahua de la Haute-Amazonie.
  • Un chamane Camaiura au centre du Brésil.
  • Un chamane Nanay (Nanaë) et un chamane Ulchi, en Sibérie.
  • Un chamane de la République de Tuva, Mongush B. Kenin-Lopsan.
  • Un chamane Buryat de Siberie.
  • Un chamane du peuple Kofán de Colombie-Amazonienne (décédé en 2007).

-- The Shamanic Knowledge Conservatory [Le conservatoire du savoir chamanique] : cette immense banque de données a pour but de stocker des informations sur les cultures chamaniques traditionnelles et modernes, afin qu'elles soient préservées. La Foundation a acquis plus de 65'000 pages d'archives sur le chamanisme, représentant 396 cultures traditionnelles, et classées dans cinq catégories : soins chamaniques, à propos des chamanes, cosmologies, eschatologies et divination.

-- The Mapping of Nonordinary Reality [La cartographie de la réalité non ordinaire] : ce projet à long terme a pour but de regrouper le plus grand nombre d'informations sur les cosmologies (cartes de l'autre monde) et cosmogonies (mythes fondateurs, cosmo-genèses) traditionnelles et modernes.

TRAVAIL SUR LE TERRAIN

La FSS a un réseau de spécialistes du chamanisme (anthropologues, chercheurs, documentalistes, etc.) dans le monde entier. Tous participent à la préservation des cultures chamaniques, et à la sauvegarde de leurs tradtiions menacées d'extinction. La FSS répond également aux demandes des peuplades indigènes qui souhaitent être soutenues dans le maintien de leurs propres traditions chamaniques. Ce travail est accompli par les Field Associates [associés présents sur le terrain] de la FSS, ainsi que par les membres de la Faculté FSS, qui opèrent sur les cinq continents :

Dr Yevgeniya Alekseyenko (Sibérie)
Tom Anderson (documentaliste audio-visuel)
Robert F. Bailey (Asie du Sud-Est, Afrique de l'Est et du Sud)
Ian Baker (Népal et Tibet)
Dr Marjorie Mandelstam Balzer (Sibérie)
Gizelle Rhyon-Berry, M.A.Ed. (Arctique canadien)
Dr Bill Brunton (Nord-Ouest de l'Amérique)
Debra Chesnut (Alaska)
Dr Leslie Conton (Népal and Océanie)
Dr Dmitrij Funk (Sibérie)
Ailo Gaup (Laponie)
Susan Grimaldi (documentaliste audio-visuel)
Dr Mihály Hoppál (Eurasie)
Henry Kablalik (Nunavut, Canada)
Dr Valentina Kharitonova (Sibérie)
Dr Daniel A. Kister (Corée)
Dr Frank J. Lipp (Mexique et Philippines)
Irene Lo (Asie du Sud-Est, Afrique de l'Est et du Sud)
Dr Bill Lyon (Nord-Ouest de l'Amérique)
Tamia Marg-Anderson (documentaliste audio-visuel)
Dr Jeremy Narby (Haute-Amazonie)
Dr Elena Novik (Sibérie)
Dr Juha Pentakäinen (Nord de l'Eurasie)
Dr Larry G. Peters (Népal)
Mark Seidenfeld (Afrique de l'Ouest)
Kun Shi (Chine)
Dr Sarah C. Sifers (Népal)
Dr Bo Sommarström (Eurasie)
Gary Spanovich (Wovoka Memorial Project)
Dr Graham Townsley (Haute-Amazonie)
Dr Edith L. Turner (Afrique et Alaska)
Kevin Turner (Asie)
Paul Uccusic (Tuva)
Kira Van Deusen (Sibérie)
Dr Marilyn Walker (Asie du Sud-Est, Sibérie, et nord del'Amérique)
Dr Robin M. Wright (Amazonia du Nord-Ouest)
Dr John R. Lawrence, Jr. (documentaliste audio-visuel)